Surveillance du SIDA en France (Situation au 30 juin 1996)

Publié le 3 Septembre 1996
Mis à jour le 10 septembre 2019

Depuis le début de l'épidémie, 42262 cas de SIDA (41618 adultes et 644 enfants) ont été enregistrés jusqu'au 30 juin 1996. Parmi ces cas, 62,3% sont connus comme étant décédés. Le nombre total de cas de SIDA depuis le début de l'épidémie est estimé entre 48500 et 53000 et le nombre total de décès entre 31500 et 34000. Le nombre de personnes vivantes atteintes de SIDA est estimé entre 17000 et 19000 au 30 juin 1996. Le nombre de nouveaux cas de SIDA diagnostiqués au cours du premier semestre 1996 est estimé à 2900 : les personnes contaminées par voie homosexuelle restent majoritaires (36% des nouveaux cas) ; les hétérosexuels représentent maintenant 28% des nouveaux cas et les usagers de drogues 25%. Au 30 juin 1996, avec 1 cas de SIDA pour 220 habitants (cas cumulés depuis le début de l'épidémie), Paris est le département le plus touché. Viennent ensuite la Guyane (1 cas pour 235 habitants), les Alpes-Maritimes (1 cas pour 430), la Guadeloupe (1 cas pour 580), et les départements de la petite couronne (environ 1 cas pour 650).

Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 1996, n°. 36, p. 155-61