Surveillance de la syphilis en France, 2002-2004 : divergences d'évolution entre l'Ile-de-France et les autres régions.

Publié le 20 Juin 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Fin 2000, l'Institut de veille sanitaire (InVS), a été alerté par un dispensaire anti-vénérien (DAV) à Paris sur une recrudescence de cas de syphilis. Les investigations menées par l'InVS ont permis de documenter la résurgence de cette infection sexuellement transmissible (IST) en Ile-de-France et ont conduit à la mise en place d'un système de surveillance volontaire de la syphilis. L'objectif de cette surveillance est de suivre les tendances et de décrire les caractéristiques cliniques et comportementales des patients atteints de cette IST. L'augmentation rapide du nombre de cas déclarés entre 2000 et 2002 principalement chez les homosexuels masculins, a conduit les autorités sanitaires et les associations à mener des campagnes de prévention auprès des homosexuels avec en particulier, une large campagne d'incitation au dépistage de la syphilis en 2002 à Paris.

Auteur : Bouyssou Michel A, Herida M, Janier M, Dupin N, Halioua B, Milpied B, Alcaraz I, Semaille C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 25, p. 182-4