Situation socioéconomique des personnes vivant avec le VIH suivies à l'hôpital en France métropolitaine en 2011. Premiers résultats de l'enquête ANRS-Vespa2

Publié le 2 Juillet 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Bien que les dernières années aient confirmé l'efficacité des traitements antirétroviraux, les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) subissent la détérioration du contexte socioéconomique général. Cet article a pour objectif de décrire les caractéristiques démographiques, sociales et économiques des PVVIH en 2011 et leur évolution depuis 2003, en France. Les données présentées reposent sur l'enquête ANRS-Vespa2 (VIH : Enquête sur les personnes atteintes), enquête nationale représentative auprès des PVVIH suivies à l'hôpital en 2011, qui fait suite à une première enquête réalisée en 2003 selon un protocole similaire. Les données ont été analysées selon plusieurs groupes sociodémographiques : hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, usagers de drogues, personnes originaires d'Afrique subsaharienne, autres. L'âge médian est passé de 41 à 48 ans entre 2003 et 2011. Les immigrés représentent un tiers des PVVIH contre 21% en 2003, hausse en lien avec une forte augmentation des personnes originaires d'Afrique subsaharienne, en particulier des femmes. Près de la moitié des personnes vivent seules ou en famille monoparentale, proportion stable depuis 2003. En revanche, le taux d'activité professionnelle a augmenté de 5 points depuis 2003. La proportion d'allocataires des minima sociaux est stable, mais les difficultés financières sont devenues plus fréquentes. Près de 9 personnes sur 10 ont un logement personnel, situation stable depuis 2003, avec une augmentation de 3% des propriétaires. Ces caractéristiques diffèrent fortement selon les groupes sociodémographiques, avec des conditions de vie particulièrement difficiles pour les personnes infectées par usage de drogue et pour les malades originaires d'Afrique subsaharienne. Ainsi, parmi les PVVIH, les progrès thérapeutiques ont peu de traduction en termes d'amélioration de la situation sociale. (R.A.)

Auteur : Lert F, Annequin M, Tron L, Aubriere C, Hamelin C, Spire B, Dray Spira R, Groupe ANRS (Agence Nationale de Recherches sur le Sida et les hépatites virales) - VESPA2
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 26-27, p. 293-9