Parcours sociomédical des personnes originaires d'Afrique subsaharienne atteintes par le VIH, prises en charge dans les hôpitaux d'Ile-de-France, 2002

Publié le 27 Janvier 2004
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'incidence du sida a considérablement diminué en France à partir de 1996, puis plus faiblement ensuite, grâce aux nouvelles stratégies thérapeutiques. Cette diminution a été moins marquée chez les personnes de nationalité d'un pays d'Afrique subsaharienne, chez qui on note même, à partir de 1999, une augmentation du nombre de nouveaux cas de sida (+72 % entre 1998 et 2001). Cette augmentation a essentiellement concerné des personnes domiciliées en Ile-de-France et plus les femmes (+143 %) que les hommes (+32 %). Afin de comprendre les raisons de l'augmentation récente des cas de sida dans cette population et de mieux adapter les actions de prévention, de dépistage et de prise en charge en direction de ces personnes, l'Institut de veille sanitaire (InVS) a réalisé une étude descriptive auprès de patients originaires d'Afrique subsaharienne atteints par le VIH, pris en charge dans les hôpitaux d'Ile-de-France. L'article présente la méthode, les résultats avec une caractérisation socio - démographique des personnes contaminées par le VIH.

Auteur : Lot F, Larsen C, Valin N, Gouezel P, Blanchon T, Laporte A
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2004, n°. 5, p. 17-20