Les femmes africaines vivant face au VIH/sida : perception et gestion du risque.

Publié le 3 Mars 2008
Mis à jour le 9 septembre 2019

En Afrique sub-saharienne, 61 % des adultes infectés par le VIH/sida sont des femmes. Dans ces pays, la littérature met en avant la vulnérabilité accrue de celles-ci face à cette infection, en raison notamment de leur statut social, qui limite fortement leurs possibilités de s'engager dans la sexualité qu'elles ont choisie. Qu'en est-il des femmes africaines vivant en France ? Leur migration a-t-elle permis de faire évoluer les rapports sociaux de sexe vers un rééquilibrage en leur faveur ? Les réponses apportées par les 701 hommes et les 693 femmes de notre échantillon montrent que les femmes africaines vivant en France évoluent encore très souvent dans un contexte de domination masculine très marquée et que les relations inégalitaires dans lesquelles elles sont engagées pèsent lourdement sur leur aptitude à adopter des comportements préventifs. Néanmoins, des réaménagements dans les rapports hommes/femmes existent et l'introduction du préservatif, même à titre de possibilité, joue un rôle constant dans la recomposition de ces derniers.[résumé auteur]

Auteur : Lydie N.
Médecine/Sciences, 2008, vol. 24, n°. Spec No 2, p. 81-89