État de santé de la population vivant avec le VIH en France métropolitaine en 2011 et caractéristiques des personnes récemment diagnostiquées. Premiers résultats de l'enquête ANRS-Vespa2

Publié le 2 Juillet 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Cet article présente les caractéristiques de l'état de santé des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) suivies à l'hôpital en France dans ses différentes dimensions, et décrit le profil et le contexte de dépistage des personnes diagnostiquées dans la période récente. Les informations reposent sur l'enquête ANRS-Vespa2, enquête nationale représentative auprès des PVVIH suivies à l'hôpital en 2011, qui fait suite à une première enquête réalisée en 2003 selon un protocole similaire. L'ancienneté du diagnostic en 2011 est en médiane de 12 ans, avec des différences marquées selon les groupes socio-épidémiologiques. Plus de 9 patients sur 10 (93,3%) reçoivent un traitement antirétroviral en 2011. Parmi eux, 56,7% ont plus de 500 CD4/mm3 et 88,5% ont une charge virale contrôlée, paramètres en net progrès par rapport à 2003. Globalement, 16,3% des patients ont été infectés par le VHC, 17,5% ont un traitement hypolipémiant, 17,1% un traitement antihypertenseur, 4,2% un traitement hypoglycémiant, et 12,9% rapportent un épisode dépressif majeur dans l'année. Presque un quart (24,0%) ont été hospitalisés dans l'année. Parmi les personnes nouvellement diagnostiquées depuis 2003, 36,4% sont des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, 39,7% des immigrés d'Afrique subsaharienne, 2,4% des usagers de drogues et 21,5% d'autres hommes et femmes hétérosexuels. Les caractéristiques sociodémographiques, les circonstances du diagnostic VIH et l'avancée de l'infection au moment du diagnostic diffèrent fortement entre ces groupes. (R.A.)

Auteur : Dray Spira R, d'Almeida KW, Aubriere C, Marcellin F, Spire B, Lert F, Groupe ANRS (Agence Nationale de Recherches sur le Sida et les hépatites virales) - VESPA2
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 26-27, p. 285-92