Estimation de l'exhaustivité de la surveillance des cas de sida par la méthode capture-recapture, France, 2004-2006

Publié le 20 Juillet 2010
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - La surveillance du sida repose en France sur la déclaration obligatoire (DO), dont l'exhaustivité n'avait pas été évaluée depuis le début des années 1990. L'objectif de cette étude est de fournir une nouvelle estimation du nombre total de cas de sida en France et d'évaluer l'exhaustivité des bases de données utilisées. Méthodes - La méthode capture-recapture à deux sources a été utilisée sur les cas de sida diagnostiqués de 2004 à 2006. La première source est la base nationale de la déclaration obligatoire (DO) du sida. La seconde source est composée de deux bases : la base de données hospitalière française sur l'infection à VIH (FHDH-ANRS-CO4), qui ne comprend pas l'Aquitaine, et la base du groupe d'épidémiologie clinique du sida en Aquitaine (GECSAANRS-CO3). La comparaison de la base DO du sida (n=3 816) avec les bases FHDH et GECSA réunies (n=3 328) a permis d'identifier les cas communs (n=2 204). Résultats - Le taux d'exhaustivité de la DO du sida en France a été estimé à 66,1% (IC95% [65,1-67,2]), celle de la FHDH à 55,6% (IC95% [54,7-56,5]), et celle du GECSA sur la région Aquitaine à 90,3% (IC95% [86,4-94,5]). Le nombre total de cas de sida diagnostiqués chez les adultes de 18 ans et plus entre 2004 et 2006 a été estimé à 5 770 (IC95% [5 679-5 861]). Conclusion - Par comparaison avec l'étude réalisée sur la période 1990-1993, l'exhaustivité de la FHDH a augmenté, passant de 47,6% à 55,6%, alors que celle de la DO du sida a diminué de 83,6% à 66,1%, diminution probablement liée à la mise en place de la DO du VIH en 2003. (R.A.)

Auteur : Spaccaferri G, Cazein F, Lievre L, Bernillon P, Geffard S, Lot F, Gallay A, Pillonel J
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 30, p. 313-6