Dépistage et diagnostic du VIH dans les laboratoires en France

Publié le 8 Juin 2004
Mis à jour le 10 septembre 2019

Une surveillance (LaboVIH) a été mise en place en 2001 dans les laboratoires d'analyses médicales avec deux objectifs : - d'une part, en 2001 et 2002, période à laquelle la notification obligatoire de l'infection par le VIH n'était pas encore opérationnelle, mesurer l'activité de dépistage du VIH et recueillir une information minimale sur les personnes diagnostiquées séropositives pour le VIH ; - d'autre part, contribuer à l'interprétation des données issues de la notification obligatoire de l'infection par le VIH une fois celle-ci en place, en suivant au cours du temps l'évolution de l'activité de dépistage du VIH. Cet article présente les résultats de cette surveillance pour les années 2001 et 2002. Les données de l'année 2003 sont actuellement en cours de recueil auprès des biologistes. (R.A.)

Auteur : Cazein F, Couturier S, Pillonel J, Lot F, Semaille C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2004, n°. 24-25, p. 111-12