Dépistage de l'infection par le VIH en France, 2003-2013. N° thématique. Dépistage du VIH en France

Publié le 28 Novembre 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

Cet article présente un bilan, actualisé pour 2013, de l'activité de dépistage du VIH en France dans les laboratoires d'analyses médicales, à partir du recueil " LaboVIH " et des tests rapides d'orientation diagnostique (TROD) réalisés dans le cadre d'actions de dépistage communautaire. En 2013, 5,2 millions (IC95%: [5,14-5,28]) de sérologies VIH ont été réalisées, soit 80 pour 1 000 habitants, nombre stable depuis 2011. Parmi elles, 11 278 [10 739-11 817] ont été confirmées positives, soit 172 par million d'habitants. Ce nombre a augmenté de 7% par rapport à 2011 à l'échelle nationale, augmentation observée dans les DOM et en métropole hors Île-de-France, mais pas en Île-de-France. Environ 344 000 sérologies ont été réalisées dans un cadre anonyme et gratuit en 2013, avec une proportion de sérologies positives pour 1 000 tests plus élevée (3,6) que parmi les sérologies non anonymes (2,1). Environ 56 500 TROD ont été réalisés par des structures associatives ou de prévention, dont 8,6 pour 1 000 se sont révélés positifs. L'activité de dépistage du VIH en France a augmenté après la publication des recommandations d'élargissement du dépistage, puis s'est stabilisée depuis 2011. L'augmentation du nombre de sérologies confirmées positives depuis 2011 pourrait correspondre à un dépistage plus ciblé auprès de populations particulièrement exposées. (R.A.)

Auteur : Cazein F, Le Strat Y, Sarr A, Ramus C, Bouche N, Le Vu S, Pillonel J, Lot F
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2014, n°. 32-33, p. 534-40