Caractéristiques des personnes diagnostiquées avec une infection à VIH ou un sida, France, 2008. Numéro spécial. VIH-sida : les hommes homosexuels particulièrement touchés en France et en Europe

Publié le 27 Novembre 2009
Mis à jour le 10 septembre 2019

Cet article décrit les caractéristiques des personnes chez lesquelles une séropositivité VIH ou un sida ont été diagnostiqués en 2008 en France, à partir de systèmes de surveillance coordonnés par l'Institut de veille sanitaire : notifications obligatoires du VIH, du sida et surveillance virologique menée par le Centre national de référence du VIH. Le nombre de découvertes de séropositivité chez les hommes homosexuels est stable depuis deux ans, après avoir augmenté entre 2003 et 2006. En 2008, ces découvertes représentent 37% des nouveaux diagnostics. Inversement, le nombre de découvertes de séropositivité liées à une contamination hétérosexuelle, qui a diminué entre 2004 et 2007, ne diminue plus en 2008. Ces découvertes représentent 60% des nouveaux diagnostics en 2008, dont la moitié chez des personnes de nationalité d'un pays d'Afrique subsaharienne. Parmi les infections à VIH-1 diagnostiquées en 2008, la proportion de sous-types non-B est de 43%. Bien que le nombre de diagnostics concomitants d'infection VIH et de sida diminue depuis 2003, le dépistage reste tardif pour une partie des personnes infectées : presque un tiers de celles découvrant leur séropositivité en 2008 ont un nombre de CD4 inférieur à 200/mm3 et 13% sont au stade sida. (R.A.)

Auteur : Cazein F, Pillonel J, Bousquet V, Imounga L, Le Vu S, Le Strat Y, Lot F, Leclerc M, Benyelles L, Brunet S, Thierry D, Barin F, Semaille C
BEHWeb, 2009, n°. 2, p. 5 p.