Baromètre gay 2005 : enquête auprès des hommes fréquentant les lieux de rencontre gay franciliens. Numéro thématique. Infections sexuellement transmissibles et VIH : les comportements à risque toujours d'actualité !

Publié le 20 Juin 2006
Mis à jour le 5 juillet 2019

Mise en place en 2000 à l'initiative de l'Institut de veille sanitaire (Invs) et du Syndicat national des entreprises gaies (Sneg), l'enquête Baromètre gay (BG) interroge périodiquement les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) fréquentant les lieux de rencontre gay, sur leurs comportements sexuels. Le relâchement des pratiques de prévention observé pour la première fois en 2000 a continué à progresser au cours des dernières années. En 2002, le Baromètre gay (BG) avait rapporté une augmentation des comportements à risque par rapport à l'enquête de 2000, et en 2004 l'enquête Presse gay montrait également un accroissement considérable par rapport aux éditions 1997 et 2000. Ce relâchement a également été constaté dans d'autres pays d'Europe occidentale. Dans ce contexte, il était urgent que l'Invs réédite l'enquête BG en partenariat avec le Sneg et l'association Aides Ile-de-France sur la région parisienne. L'objectif était de décrire les pratiques sexuelles à risque vis-à-vis du VIH et des infections sexuellement transmissibles (IST) des hommes fréquentant les lieux de rencontre gay.

Auteur : Velter A, Bouyssou Michel A, Pillonel J, Jacquier G, Semaille C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2006, n°. 25, p. 178-80