La syphilis congénitale est-elle en recrudescence en France ? Enquête à partir du PMSI (2005-2007).

Publié le 5 Juillet 2011
Mis à jour le 10 septembre 2019

Contexte - Le nombre de cas de syphilis en France a augmenté entre 2000 et 2006. Une résurgence était observée chez les femmes, pouvant entraîner l'augmentation du nombre de femmes enceintes atteintes et du nombre de syphilis congénitales (SC). Objectif - Estimer et décrire les cas de SC en France par an, entre 2005 et 2007. Méthode - Les enfants âgés de moins de 2 ans entre 2005 et 2007 avec un diagnostic de SC ont été extraits du PMSI. Un questionnaire a été envoyé aux départements d'information médicale des hôpitaux concernés. Les SC ont été classées " confirmées " ou " probables " selon la définition de l'European Centre for Disease Control and Prevention. Résultats - Soixante-sept diagnostics de SC ont été identifiés et 16 ont été retenus (4 en 2005, 6 en 2006, 6 en 2007) : 8 " probables " et 8 " confirmés ". La précarité socio-économique a été évoquée pour 12 cas. Discussion - La SC reste rare (< à 1 cas pour 100 000 naissances), cette rareté pouvant être le résultat de l'efficacité du programme de dépistage. La précarité socio-économique semble être associée aux cas de SC. Notre étude souligne l'intérêt d'un second dépistage avant 28 semaines de gestation chez les femmes à risque. (R.A.)

Auteur : Perel C, Gallay A, Goulet V
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2011, n°. 26-27-28, p. 298-300