Recherche de la présence en France du variant suédois de Chlamydia trachomatis en 2007.

Publié le 5 Février 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - En 2006, une souche de Chlamydia trachomatis présentant une délétion sur son plasmide cryptique a été identifiée en Suède. Cette souche n'est pas détectée par les tests de biologie moléculaire couramment utilisés en France ciblant cette séquence plasmidique. Méthodes - Dans le cadre de leur mission de surveillance, le Centre national de référence des infections à chlamydiae (CNR) et l'Institut de veille sanitaire (InVS) ont mis en place une étude avec la participation de laboratoires. Cette souche a été recherchée sur 3 082 échantillons urogénitaux d'origines géographiques variées, dont 1 645 positifs à C. trachomatis. Résultats - Le nouveau variant a été détecté dans un cas, celui d'une femme de l'Union européenne, non française, consultant un centre de dépistage anonyme de Bordeaux. Conclusion - Le nouveau variant ne semble pas pour l'instant s'être implanté en France, mais la surveillance basée sur l'analyse d'échantillons testés positifs par une méthode détectant le variant doit continuer. (R.A.)

Auteur : de Barbeyrac B, Raherison S, Cado S, Trombert S, Normandin F, Clerc M, Clairet V, Bebear C, Goulet V
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 5-6, p. 46-8