Emergence de la résistance aux macrolides des Streptococcus pyogenes ou streptocoques bêta-hémolytiques du groupe A. Numéro thématique. Résistance aux antibiotiques

Publié le 13 Juillet 2004
Mis à jour le 5 juillet 2019

Streptococcus pyogenes ou streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (SGA) est à la fois responsable d'infections focales comme les angines et les infections cutanées bénignes, et d'infections invasives sévères. Une augmentation de la résistance aux macrolides des souches invasives et non invasives a été constatée en France et dans d'autres pays européens. Les données du Centre national de référence (CNR) des streptocoques, corroborées par d'autres études ont permis de détecter l'émergence progressive de ce phénomène de résistance et d'en caractériser le mécanisme. La surveillance de la résistance des SGA responsables d'infections communautaires mérite d'être renforcée en France à la fois pour les infections focales les plus fréquentes, et pour les infections invasives.

Auteur : Bouvet A, Aubry Damon H, Pean Y
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2004, n°. 32-33, p. 154-5