Contrôle des épidémies d'entérocoques résistants aux glycopeptides à l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris : trois ans d'expérience, 2004-2007.

Publié le 4 Novembre 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction - À partir d'août 2004, les hôpitaux de l'Assistance publique- Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont été confrontés à des épidémies répétées d'Enterococcus faecium résistants aux glycopeptides (ERG). Objectif - Décrire l'impact de mesures de contrôle renforcées sur les épidémies d'ERG dans les hôpitaux de l'AP-HP. Matériel et Méthodes - Un recueil prospectif de chaque nouveau cas d'ERG a été mis en place dans les hôpitaux de l'AP-HP. Devant une augmentation du nombre mensuel de nouveaux cas, des mesures de contrôle renforcées ont été appliquées à chaque nouvelle épidémie survenant à partir de janvier 2006. Ces mesures prévoient notamment la mobilisation rapide des équipes hospitalières concernées, l'arrêt des transferts des cas et des contacts vers d'autres services de l'hôpital, le dépistage répété des patients contacts, le regroupement des cas, des contacts et des nouveaux admis en trois secteurs distincts. L'impact a été mesuré par l'évolution du nombre de cas, le nombre moyen de cas par épidémie et la durée moyenne des épidémies. Résultats - Entre août 2004 et décembre 2007, 23 épidémies d'ERG sont survenues dans 12 hôpitaux de l'AP-HP, pour un total de 379 patients recensés (61 infections et 318 colonisations). Avant et après janvier 2006, le nombre médian de cas par épidémie a été respectivement de 9 (extrêmes 3 à 112) et de 5 (extrêmes 2 à 16) ; et la durée médiane des épidémies respectivement de 2,1 mois (extrêmes 0,2 à 29,8) et de 1,4 mois (extrêmes 0,4 à 3,9). Conclusion - Il est possible de contrôler les épidémies d'ERG sous réserve d'assurer une mobilisation très rapide au sein des établissements et de limiter les transferts des patients pour éviter la diffusion des ERG. (R.A.)

Auteur : Fournier S, Brossier F, Fortineau N, Akpabie A, Aubry A, Barbut F, Chedhomme FX, Kassis Chikhani N, Lucet JC, Robert J, Seytre D, Simon I, Vanjak D, Zahar JR, Jarlier V
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 41-42, p. 400-4