La surveillance des infections nosocomiales en France : un élément clé des programmes nationaux.

Publié le 26 Avril 2011
Mis à jour le 10 septembre 2019

Depuis 1995, la France dispose d'un programme national de prévention des infections nosocomiales porté par le ministère chargé de la Santé. Organiser un système de surveillance et créer une culture associée de la prévention sont des composantes stratégiques fortes des programmes successifs. Fruit du partenariat de l'Institut de veille sanitaire et des cinq Centres de coordination de la lutte contre les infections nosocomiales, le Raisin (Réseau d'alerte et d'investigation des infections nosocomiales) a été au cur de la structuration de ce dispositif dans les années 2000. Globalement, la fréquence des infections nosocomiales, mesurée par les enquêtes de prévalence quinquennales, a baissé de façon significative. Les cibles spécifiques des programmes que sont les infections à Sarm et les infections du site opératoire ont été atteintes grâce à un système de surveillance s'appuyant sur des équipes opérationnelles d'hygiène insérées de façon efficace au cur du dispositif de soins. La mise en place d'un tableau de bord des infections nosocomiales et d'un affichage public de la performance, associés à des objectifs quantifiés, a contribué à ces bons résultats. Poursuivre l'ancrage de la surveillance en réseau tout en y associant d'autres approches de la gestion du risque infectieux sont les ambitions du programme 2009-2013 qui vient de débuter.(R.A.)

Auteur : Parneix P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2011, n°. 15-16-17, p. 184-7