Évaluation du réseau de surveillance des bactéries multirésistantes dans les établissements de santé en France : le réseau BMR-Raisin en 2009.

Publié le 26 Avril 2011
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction En 2008, l'Institut de veille sanitaire (InVS) a entrepris l'évaluation des systèmes de surveillance auxquels il participe, selon une méthodologie commune standardisée, avec pour objectif d'identifier leurs points forts et leurs points faibles. Cet article présente les principaux résultats de la première évaluation menée : celle du réseau de surveillance des bactéries multirésistantes du Réseau d'alerte, d'investigation et de surveillance des infections nosocomiales (réseau BMR-Raisin). Méthodes Cette évaluation qualitative, menée par trois évaluateurs, a comporté deux phases : 1/ des entretiens téléphoniques avec des questionnaires standardisés auprès des participants au réseau et des utilisateurs des données produites, et 2/ l'analyse de documents fournis par l'équipe de coordination du réseau et des entretiens guidés avec cette même équipe. Les critères analysés étaient l'utilité du réseau, l'atteinte de ses objectifs, son fonctionnement et ses performances techniques. Résultats Ce réseau possède un historique de données important et a été jugé très utile et efficace pour la surveillance des BMR en France. Il a permis une prise de conscience des décideurs et des établissements de santé du niveau des infections à BMR. Il est perçu par ses participants comme simple et acceptable avec un fort taux de participation. Quelques points faibles ont été identifiés et ont fait l'objet de recommandations, notamment mieux définir les objectifs de la surveillance, apporter des précisions au protocole national et augmenter le contenu du rapport national annuel. Conclusion Le réseau BMR-Raisin a été évalué selon une démarche standardisée suivant différents critères par une équipe d'experts. Les recommandations issues de cette évaluation devraient optimiser son fonctionnement. Cette première évaluation ouvre la voie à l'évaluation des autres systèmes de surveillance partenaires de l'InVS. (R.A.)

Auteur : Grout L, Frenette C, Blanchon T
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2011, n°. 15-16-17, p. 190-3