Enquêtes de prévalence répétées dans l'inter-région Sud-Ouest, France, 1993-2004.

Publié le 3 Avril 2007
Mis à jour le 10 septembre 2019

Contexte - Parallèlement aux enquêtes nationales de prévalence des infections nosocomiales, le centre de coordination de lutte contre les infections nosocomiales du Sud-Ouest propose annuellement une enquête de prévalence aux établissements de santé de son inter-région afin de sensibiliser l'ensemble du personnel à la réalité de ce phénomène infectieux. Méthode - Cette enquête transversale se déroule un jour donné dans tous les services des établissements volontaires. Un enquêteur interne à l'établissement et externe au service recueille pour chaque patient la présence ou non d'une infection nosocomiale et renseigne un questionnaire simplifié par rapport aux enquêtes nationales. Résultats - Entre 1993 et 2004 la participation des établissements a progressé de 15 % à 48 %. Les taux de prévalence d'infectés et d'infections sont passés respectivement de 5,7 % à 4,2 % et de 6,3 % à 4,6 %, pour rester stable depuis 2000. Le taux d'infectés en réanimation est passé de 20 % à 16 %. Les infections urinaires représentent en moyenne 30,5 % des infections nosocomiales. Le taux de patients infectés sur sonde urinaire est stable depuis 2000 (9,4 % en 2004). Conclusion - La réalisation régulière d'enquêtes de prévalence est un moyen simple pour chaque établissement de faire en toute transparence le point sur l'évolution des infections nosocomiales.

Auteur : Venier AG, Gautier C, Verdeil X, Tombrey T, Reyreaud E, Parneix P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2007, n°. 12-13, p. 108-10