Lutte contre le VIH/sida et les infections sexuellement transmissibles en France. 10 ans de surveillance, 1996-2005

Publié le 1 Mars 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

Ce rapport fait la synthèse de la surveillance de l'infection à VIH/sida et des infections sexuellement transmissibles (IST), conduite entre 1996 et 2005, par le Réseau national de santé publique (RNSP) puis par l'Institut de veille sanitaire (InVS). L'utilisation des puissantes associations d'antirétroviraux, à partir de 1996, a totalement révolutionné la prise en charge et le pronostic des personnes infectées par le VIH, et a eu pour conséquence une baisse spectaculaire des cas de sida et des décès. Ces dix années de surveillance ont aussi été marquées par d'autres évolutions majeures : l'augmentation des pratiques sexuelles à risque chez les homosexuels, la résurgence des IST, l'augmentation de la part des personnes africaines parmi les personnes infectées et l'importance de la co-infection avec les virus des hépatites. Parallèlement, le nombre d'usagers de drogues nouvellement infectés par le VIH a diminué, grâce à leur adhésion aux politiques de réduction des risques. Face à ces enjeux importants, de nouveaux outils de surveillance ont été mis en place (notification obligatoire du VIH couplée à une surveillance virologique, surveillance des IST), les approches populationnelles se sont développées, notamment chez les usagers de drogues et les homosexuels, et des enquêtes ont été réalisées pour mieux suivre les évolutions (étude sur la co-infection et enquête sur les Consultations de dépistage anonyme et gratuit-CDAG). (R.A.)

Auteur : Semaille Safar C, Lot F, Bouyssou Michel A, Cazein F, Delarocque Astagneau E, Gallay A, Goulet V, Herida M, Jauffret Roustide M, Larsen C, Le Vu S, Pillonel J, Pinget R, Velter A
Année de publication : 2007
Pages : 156 p.