Réseau de laboratoires Rena-VHC/B, 2008-2010 : Contexte, objectifs et partenaires de la surveillance

Mis à jour le 20 mai 2019

Contexte

Le réseau s'appuyant sur des laboratoires d'analyse de biologie médicale volontaires a été élargi à la surveillance de l'hépatite B en 2008. Il a pris fin en 2010 du fait d'une représentativité faible.

Objectif

Le réseau de laboratoires Rena-VHC/B avait deux objectifs :

  • étudier les tendances de l'activité de dépistage de l'hépatite C et de l'hépatite B ,
  • suivre l'évolution des caractéristiques des personnes ayant un test positif pour le VHC ou un marqueur sérologique d'hépatite B (AgHBs) positif.

En raison d'une représentativité faible des données issues du réseau RenaVHC/B, l'évolution de l'activité de dépistage des hépatites B et C reposera dorénavant sur :

Partenaires de la surveillance

Rena-VHC/B etait un réseau de laboratoires volontaires, hospitaliers et privés, répartis dans toute la France.