Réduire le risque d'infection par l'hépatite C chez les usagers de drogues : la piste de la prévention du passage à l'injection.

Publié le 1 Septembre 2010
Mis à jour le 9 septembre 2019

La lutte contre l'épidémie d'hépatite C parmi les usagers de drogues, notamment ceux qui recourent à l'injection, nécessite de développer de nouvelles pistes de réflexion et d'action. La précocité des contaminations au VHC, souvent dès les premières injections, laisse penser que la prévention du passage à l'injection est l'une de ces pistes. Des interventions dans ce sens commencent à être développées dans le monde. L'adaptation éventuelle de telles interventions en France suppose au préalable une meilleure connaissance du contexte et des circonstances des premières injections.

Auteur : Guichard Anne, Fournier Vincent, Michels David, GUIGNARD Romain
La Santé de l'homme, 2010, n°. 409, p. 7-10