L'hépatite C en Autriche de 1993 à 2000 : l'épidémiologie du VHC faussée par les biais de notification

Publié le 1 Mai 2003
Mis à jour le 9 septembre 2019

De 1993 à 2000 en Autriche, le système de déclaration compte 2232 cas d'hépatite C, alors que le registre de sortie des hôpitaux (HDR) chiffre 10 607 cas hospitalisés. Ces différences peuvent s'expliquer par une sous-déclaration, liée aux habitudes de notification laxistes et aux stigmates associés à cette maladie. Par ailleurs, on observe des variations géographiques. Les données de déclaration montrent les plus fortes incidences au Tyrol, alors que les registres hospitaliers donnent des taux d'hospitalisation pour l'hépatite C les plus élevés à Vienne et en Basse-Autriche. Notre étude souligne le besoin urgent d'avoir une définition de cas claire et un système de notification électronique. (R.A.)

Auteur : Strauss R, Fulop G, Pfeifer C
Eurosurveillance, 2003, vol. 8, n°. 5, p. 113-8