Impact clinique du traitement de l'hépatite C chronique par les antiviraux d'action directe. Résultats de la cohorte prospective ANRS CO 22-Hepather

Publié le 24 Novembre 2020
Mis à jour le 25 novembre 2020

Résumé Introduction - L'objectif de cette étude était de comparer la mortalité, l'incidence du carcinome hépatocellulaire (CHC) et de la cirrhose décompensée (CD) chez les patients traités par rapport aux non traités par antiviraux d'action directe (AAD) dans la cohorte prospective française Hepather. Patients et méthodes - Des adultes atteints d'une infection chronique par le VHC, sans co-infection virale B, ni antécédent de CD, CHC, transplantation hépatique ou de traitement avec inhibiteurs de protéase de 1ère génération, ont été inclus entre août 2012 et décembre 2015. L'association entre AAD et survenue des évènements a été analysée à l'aide de modèles de Cox à risques proportionnels temps-dépendants. Résultats - 9 895 patients ont été inclus : 7 344 traités et 2 551 non traités (suivi médian de 33 mois [IQR: 24-41]). Le décès, le CHC et la CD ont été observés chez 218 (129 traités, 89 non), 258 (187 traités, 71 non) et 106 (74 traités, 32 non) patients respectivement. L'exposition aux AAD était associée à un risque de CHC et de CD en modèle de Cox non ajusté (HR : 2,77) et (HR : 3,83), respectivement. Après ajustement, l'exposition aux AAD était associée à une diminution de la mortalité globale (HR : 0,48 ; IC95%: [0,33-0,70]), de CHC (HR : 0,66 [0,46-0,93]) et n'était plus associée à la CD (HR : 1,14 [0,57-2,27]). Conclusion - Chez les patients ayant une infection chronique par le VHC, le traitement par AAD est associé à un risque réduit de mortalité et de CHC. (Cet article est une adaptation de l'article suivant, paru dans le Lancet : Carrat F, Fontaine H, Dorival C, Simony M, Diallo A, Hezode C, et al. Clinical outcomes in patients with chronic hepatitis C after direct-acting antiviral treatment: A prospective cohort study. Lancet 2019;393:1453-64).

Auteur : Carrat Fabrice, Fontaine Hélène, Pol Stanislas
Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 2020, n°. 31-32, p. 623-631