Evaluation d'un système pilote de surveillance pour l'hépatite A, France 2001

Publié le 1 Février 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

Une surveillance pilote de l'hépatite A a été mise en place en 1999 par l'Institut de veille sanitaire (InVS) en collaboration avec les Directions départementales des affaires sanitaires et sociales (Ddass) et les Cellules inter régionales d'épidémiologie (Cire) dans 14 départements de France métropolitaine (Ardèche, Calvados, Charente-Maritime, Essonne, Gironde, Haute-Garonne, Haute-Loire, Haute-Savoie, Ille-et-Vilaine, Isère, Morbihan, Nord, Pas-de-Calais et Puy-de-Dôme). Les objectifs de cette surveillance étaient de détecter des cas groupés au niveau départemental, d'estimer l'incidence des hépatites aiguës A et de décrire les caractéristiques des cas. Un cas était défini comme une personne chez laquelle des IgM anti-virus de l'hépatite A (VHA) étaient mises en évidence dans le sérum. Les biologistes des laboratoires dont la participation était volontaire notifiaient les cas au médecin inspecteur de santé publique (Misp) de la Ddass à l'aide d'une fiche dont une copie était également envoyée au médecin prescripteur ; ce dernier adressait la fiche complétée par des informations cliniques et épidémiologiques à la Ddass. Ces fiches étaient analysées " en temps réel " à la Ddass afin de rechercher des cas groupés. La saisie était réalisée à l'aide d'une application Epi-Info développée à cet effet. Un rapport était diffusé trimestriellement par les Ddass ou les Cires aux laboratoires et aux médecins ayant participé. La capacité du système à détecter les cas groupés, sa simplicité, son acceptabilité, sa sensibilité et sa réactivité ont été évaluées en 2001 afin de faire des recommandations quant à son évolution. Les auteurs présentent ici une synthèse des résultats de cette évaluation. (R.A.)

Auteur : Delarocque Astagneau E, Cordeiro E, Vaillant V, Valenciano M
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2005, n°. 5, p. 19-20