Données épidémiologiques 2008

Publié le 9 mai 2008

En 2008, 1 204 cas d’hépatite ont été déclarés (1 179 en métropole, 25 dans les départements d’outre-mer). Pour la France métropolitaine, le taux annuel d’incidence des cas déclarés était de 1,9/100 000. Le taux annuel d’incidence chez les hommes était presque le double de celui des femmes (2,4/100 000 vs 1,4/100 000).

Comme en 2007 et 2008, les deux principales expositions à risque étaient la présence de cas d’hépatite A dans l’entourage (46 %) et un séjour hors métropole dans les 2 à 6 semaines avant le début de la maladie (44 %).

Le principal objectif de la surveillance de l’hépatite A est la détection de cas groupés au niveau départemental afin de prendre rapidement les mesures de contrôle. En 2008, 34 % des cas déclarés appartenaient à un épisode de cas groupés investigués par les Directions départementales des affaires sanitaires et sociales. Comme chaque année, des épisodes de cas groupés sont survenus dans des établissements scolaires et dans des établissements pour l’enfance handicapée. Les événements marquants pour l’année 2008 ont été une épidémie communautaire dans le département du Nord et la survenue de cas chez des voyageurs de retour d’Egypte ayant fait une croisière sur le Nil résidant dans plusieurs départements métropolitains et dans d’autres pays européens (Eurosurveillance, volume 14, issue 3, 22 January 2009). A partir de mai 2008, l’investigation d’un excès de cas d’hépatite A à Paris chez des hommes âgés de 18 ans et plus a permis de conclure que cet excès de cas concernait la population masculine homosexuelle.