Burden of diabetes in an aging population: prevalence, incidence, mortality, characteristics and quality of care

Publié le 1 December 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

L'objectif de ce travail est de présenter une revue des publications récentes portant sur la prévalence, l'incidence, la mortalité, les caractéristiques et la qualité de la prise en charge des soins liés au diabète chez les sujets âgés. En France, la prévalence du diabète traité par des médicaments antidiabétiques culmine à 14 % pour les sujets âgés de 75 à 79 ans, et au moins un million de personnes de plus de 65 ans sont diabétiques. L'incidence du diabète dans les pays du Nord de l'Europe se situe entre 3 et 7 pour 1 000 personnes-années. L'Organisation Mondiale de la Santé s'attend à une augmentation progressive du nombre de cas avérés, en raison d'un meilleur diagnostic, d'une meilleure survie des sujets diabétiques, de l'augmentation de l'obésité conduisant à une augmentation de l'incidence de diabète, et dans les pays industrialisés, principalement au vieillissement de la population. Le poids du diabète dans la population âgée est déjà élevé. Même dans les groupes d'âge le plus élevé, l'excès du risque de mortalité dû au diabète est important et principalement lié aux maladies cardio-vasculaires, et responsable de la perte de 3 à 6 ans de vie. La prise en charge du risque cardio-vasculaire des sujets âgés ayant un diabète est insuffisante, ce qui augmente le risque de complications, la perte des fonctions cognitives et de la mobilité, et le risque de dépendance. Le dépistage des anomalies lipidiques et des complications du diabète afin de prévenir des atteintes plus graves, est insuffisant, et les traitements anti-hypertenseurs et hypolipidémiants sont, dans cette population, tout comme dans d'autres pays, sous-utilisés. Les mesures nutritionnelles thérapeutiques sont insuffisamment adaptées. Dans les établissements de soins de long terme, où la prévalence du diabète est particulièrement élevée (8 à 25 %), la qualité des soins diabétiques est souvent encore moins bonne. À l'heure où le poids et le coût social et économique du diabète deviennent de plus en plus important, un suivi spécifique de l'état de santé, de la qualité des soins et des besoins des sujets âgés ayant un diabète, s'avère impérative dans le cadre d'une politique adéquate de santé publique.

Auteur : Fagot Campagna A, Bourdel Marchasson I, Simon D
Diabetes & metabolism, 2005, vol. 31, n°. spécial 2, p. 5S35-5S52