Déclaration obligatoire des mésothéliomes : contexte, résultats de la phase pilote, perspectives

Publié le 24 Janvier 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

La déclaration obligatoire (DO) des mésothéliomes est développée à la demande du ministère chargé de la Santé. Elle est inscrite dans le Plan cancer 2009-2013. Elle vise à répondre à deux objectifs complémentaires de ceux du Programme national de surveillance des mésothéliomes pleuraux dans 23 départements : 1) le renforcement de la surveillance épidémiologique des mésothéliomes tous sites anatomiques (plèvre, péritoine ) dans toute la France, métropolitaine et ultramarine ; 2) l'amélioration de la connaissance des cas liés à des expositions extraprofessionnelles, en particulier chez les femmes, les individus de moins de 50 ans et pour les mésothéliomes hors plèvre (enquête d'exposition environnementale). Une phase pilote s'est déroulée au premier semestre 2011 dans 6 régions (Aquitaine, Île-de-France, Paca, Auvergne, Lorraine, Midi-Pyrénées). Elle a mis en évidence des situations variables selon les régions. Ses résultats et préconisations pour le déploiement du dispositif, validés par le Comité de pilotage et le Haut Conseil de la santé publique sont présentés. Les perspectives de la DO sont décrites. Ce système devrait permettre de produire régulièrement des indicateurs de surveillance au niveau national et pour chaque région, ainsi que des informations sur les origines environnementales des cas. Toutefois, l'atteinte des objectifs impose l'exhaustivité du système et la capacité à le coupler à un recueil complémentaire d'informations sur les expositions environnementales. (R.A.)

Auteur : Cherie Challine L, Imbernon E
BEHWeb, 2012, n°. 1, p. 5 p.