Estimation de l'impact du dépistage organisé sur la mortalité par cancer du sein. Contexte, méthodologie et faisabilité

Publié le 1 Mars 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

En France, un programme pilote de dépistage organisé du cancer du sein a débuté en 1989 et a été progressivement généralisé à l'ensemble des départements. L'objectif premier du dépistage systématique du cancer du sein est de réduire la mortalité associée à ce cancer. Un groupe de travail collaboratif, réunissant des personnes de registres des cancers, de structures de gestion du dépistage, de centres de lutte contre le cancer et piloté par l'InVS, a été constitué pour réaliser une estimation quantitative de l'impact du dépistage organisé sur la mortalité par cancer du sein en France. L'importance du dépistage individuel en France et sa co-existence avec le dépistage organisé ont conduit le groupe de travail à considérer les deux types de pratique de dépistages. Ce rapport d'étape présente une revue bibliographique des méthodes d'estimations d'impact du dépistage sur la mortalité, les méthodes envisagées dans le contexte français, ainsi qu'une synthèse des différentes sources de données disponibles et études françaises concernant la pratique de la mammographie, les caractéristiques des tumeurs et la survie. La méthodologie reposant sur une modélisation de la progression de la maladie couplée à une analyse de survie, en fonction de facteurs pronostics des tumeurs, a semblé la plus robuste dans le contexte français. Cette approche permet d'estimer l'effet d'une stratégie de dépistage par rapport à une situation sans dépistage, en termes de réduction de la mortalité par cancer du sein. Le modèle de progression de la maladie (modèle de Markov) permet de prédire la distribution des caractéristiques des tumeurs dans chacune des situations. Les paramètres de ce modèle sont estimés à partir des données issues des structures de gestion du dépistage. L'analyse de survie permet de traduire la différence de distribution entre les deux situations en termes de réduction de la mortalité. Cette méthodologie est en cours de mise en oeuvre, et les résultats obtenus feront l'objet d'un rapport ultérieur.

Auteur : Eilstein D, Uhry Z, Ancelle Park R, Arveux P, Asselain B, Bloch J, Colonna M, Danzon A, Exbrayat C, Guizard AV, Guldenfels C, Hedelin G, Mace Lesech J, Peng J, Tretarre B, Molinie F
Année de publication : 2007
Pages : 102 p.