Dépistage du cancer du sein. Rapport d'évaluation du suivi épidémiologique. Données 2003. Document de travail

Publié le 1 Août 2006
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le programme de dépistage du cancer du sein a été généralisé en 2003-2004. Les résultats de ce nouveau protocole sont présentés pour l'année 2003. Le taux de participation était en 2003 de 33 % (81 départements). La participation est en hausse par rapport à 2002, mais certains départements avaient une activité trop récente et les taux ne seront interprétables que sur deux ans. Le nouveau protocole propose, tous les deux ans, une mammographie comportant 2 clichés par sein, un examen clinique à toutes les femmes de 50 à 74 ans, un bilan immédiat (agrandissement, échographie, cytoponction) en cas d'image anormale par un 1er radiologue et une 2ème lecture des clichés normaux. Les données ont été analysées pour les départements ayant plus de trois mois d'activité (59 départements). En 2003, 12 % des femmes ont eu une mammographie positive et seules 4 % ont été confirmées par le bilan diagnostique immédiat. L'examen clinique a détecté une anomalie non visible à la mammographie chez 0,3 % des femmes. Un total de 1,8 % de femmes ont été rappelées après 2ème lecture alors qu'en 2002 ce taux était de 6,2 % avec l'ancien programme. Les indicateurs d'efficacité et de qualité sont, en moyenne, conformes aux références européennes. Le taux de biopsie chirurgicale était de 0,8 % et 84 % de ces biopsies ont montré un cancer. Le taux de cancers détectés par le dépistage était de 6,3 pour mille, dont 8,3 % ont été détectés par le seul 2ème lecteur. Le pourcentage de petits cancers de bon pronostic était pour les cancers canalaires in situ de 13 %, pour les cancers invasifs = 10 mm de 37 % et pour les cancers invasifs = 10 mm sans envahissement ganglionnaire de 31 %. Les taux de cancers augmentent avec l'âge conformément à l'histoire naturelle du cancer du sein. Au total, les résultats de 2003 confirment, à plus grande échelle, ceux observés en 2002. Les taux de participation devront encore progresser pour atteindre la référence européenne de 70 %. (R.A.)

Auteur : Ancelle Park R, Paty AC, Bloch J
Année de publication : 2006
Pages : 106 p.