Évaluation épidémiologique du programme pilote de dépistage organisé du cancer colorectal, France, 2007. Numéro thématique. Dépistage organisé du cancer colorectal en France

Publié le 13 Janvier 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectifs - En 2002 et 2005, 23 départements ont progressivement mis en place un programme de dépistage organisé et ont invité la population des 50-74 ans à réaliser un test Hémoccult® tous les deux ans. Les résultats présentés concernent la première campagne de deux ans et les résultats préliminaires de la deuxième campagne. Méthodes - Les données présentées sont issues des structures de gestion départementales qui transmettent les données au niveau national à l'Institut de veille sanitaire. Résultats - Le taux de participation était de 42 % pour la première campagne. Le pourcentage de tests positifs était de 2,6 % (1re campagne), 2,9 % quand, en deuxième campagne, les personnes réalisaient le test pour la première fois et 2,7 % pour la seconde fois. En première campagne, un cancer a été détecté chez 3 289 personnes et un adénome chez 10 884 personnes. Le taux d'adénomes détectés était de 7,8 pour mille, celui des adénomes de plus de 1 cm de 3,8 pour mille et le taux de cancer de 2,2 pour mille. Parmi les 2 504 cancers invasifs diagnostiqués, 23 % étaient de stade inconnu, 33 % étaient des cancers précoces (stade I), 18 % des personnes avaient un cancer de stade II, 18 % étaient de stade III (avec envahissement ganglionnaire) et 8 % des personnes présentaient un cancer métastasé (stade IV). Discussion - Conclusion - La participation doit s'améliorer. En 2008-2009, 98 départements auront mis en place le dépistage organisé pour inviter 16 millions d'hommes et de femmes.(R.A.)

Auteur : Goulard H, Boussac Zarebska M, Bloch J
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 2-3, p. 22-5