Dépistage organisé du cancer du col de l'utérus. Définition des indicateurs de performance et format des données pour l'évaluation du programme national

Publié le 2 Octobre 2020
Mis à jour le 03 décembre 2020

Chaque année en France, le cancer du col de l'utérus touche environ 3 000 femmes et génère environ 1 100 décès. L'objectif du dépistage du cancer du col de l'utérus est de réduire l'incidence et la mortalité par ce cancer avec le moins d'effets négatifs possibles pour les femmes. Le dépistage vise à détecter des lésions précancéreuses et à les traiter avant qu'elles n'évoluent en cancer. Il permet également de détecter des cancers à un stade précoce et ainsi d'en améliorer les chances de guérison. Le programme national de dépistage organisé du cancer du col de l'utérus est un nouveau programme de dépistage des cancers, mis en place par les autorités de santé publique en 2018. Ce programme a pour objectif d'augmenter la couverture du dépistage pour atteindre 80 %, de réduire les inégalités d'accès à ce dépistage et de diminuer de 30 % l'incidence et la mortalité par cancer du col de l'utérus à 10 ans. Santé publique France a pour mission de réaliser l'évaluation épidémiologique des programmes de dépistage des cancers. Ce guide méthodologique a pour finalité la construction d'un système d'évaluation du programme de dépistage du cancer du col de l'utérus fondé sur des indicateurs de performance standardisés afin de suivre l'atteinte des objectifs du programme et d'identifier et de corriger des problèmes éventuels. Il s'adresse aux centres régionaux de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) chargés de l'organisation des programmes à l'échelle régionale, aux éditeurs de logiciels équipant les CRCDC de logiciels métiers, ainsi qu'à l'ensemble des professionnels et institutions concernés par le dépistage du cancer du col de l'utérus. Il a pour objectifs de (i) définir les indicateurs de performance du programme ; (ii) définir les données nécessaires à la production de ces indicateurs à transmettre par les CRCDC à Santé publique France selon un format standardisé ; (iii) décrire la procédure de transmission de ces données à Santé publique France. Ce guide est susceptible d'évoluer en fonction de l'évolution du programme national de dépistage organisé et notamment de l'intégration dans le programme du test HPV comme test de dépistage primaire.

Auteur : Bouvet de la Maisonneuve Philippe, Plaine Julie, Quintin Cécile, Hamers Françoise
Année de publication : 2020
Pages : 104 p.
Collection : Méthode