Traumatismes crâniens. Quelle prise en charge ? Quel devenir ?

Publié le 1 Mai 1997
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les séquelles des traumatismes crâniens sont multiples. les troubles intellectuels et du comportement sont l'essentiel du handicap. La réinsertion des personnes atteintes est souvent problématique, tout particulièrement pour les enfants au niveau de leur scolarité. Les associations de familles pallient au mieux les carences du système de santé qui n'offre pas suffisamment de places en milieu protégé de travail, en foyers de vie ou centres occupationnels de jour, en maisons d'accueil spécialisées.

Auteur : Berthelier Simone
La Santé de l'homme, 1997, n°. 329, p. 20-21