Surveillance et évaluation de la santé périnatale en Île-de-France à partir des certificats de santé

Publié le 24 Novembre 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - Cette étude évalue l'utilisation des premiers certificats de santé (CS8) pour la surveillance de la politique périnatale en région Île-de-France (IDF). Méthodes - Chaque département d'IDF a fourni les CS8 en 2002, 2004, 2006 et 2007. Nous avons vérifié l'exhaustivité par rapport aux naissances déclarées à l'état civil, analysé les données manquantes (DM), validé les indicateurs en les confrontant à l'enquête nationale périnatale (ENP) de 2003 et étudié l'évolution des indicateurs entre 2002 et 2007. Résultats - L'exhaustivité des inclusions était de 93,3% en 2007 pour l'ensemble des naissances, mais moindre pour les prématurés et les enfants de faible poids de naissance Les variables sur le suivi anténatal et le transfert néonatal avaient un pourcentage élevé de DM. La concordance avec l'ENP était bonne pour l'âge maternel, le mode d'accouchement et le lieu de naissance. Pendant l'étude, une augmentation est constatée du nombre de mères de 35 ans et plus, de césariennes et de naissances prématurées et d'enfants de faible poids de naissance. Les naissances en maternité de type I ont baissé pour l'ensemble (52 à 31%), pour les grands prématurés (9 à 5%) et pour les jumeaux (34 à 16%). Conclusion - L'analyse des CS8 décrit l'évolution importante de l'organisation de soins en IDF et fournit une aide à l'évaluation des soins. Il faut toutefois améliorer l'exhaustivité et le remplissage des certificats. (R.A.)

Auteur : Bonnefoi MC, Conte E, Topuz B, Marier A, Moron M, Dragos S, Rivera L, Pierrot Y, Fevrier YM, Lebreton E, Zeitlin J, Breart G
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 44-45, p. 473-7