Surveillance des inégalités sociales de santé périnatale au niveau national à partir des caractéristiques sociales de la commune de résidence des mères.

Publié le 24 Février 2015
Mis à jour le 3 septembre 2019

Contexte. L'analyse des inégalités sociales de santé périnatale est essentielle pour guider les politiques de santé publique. Nous étudions le lien entre les caractéristiques sociales du lieu de résidence des mères et des indicateurs de santé périnatale afin d'évaluer leur utilité pour la surveillance des inégalités en France. Population méthodes. Des données sur les naissances (Enquêtes nationales périnatales de 2003 et 2010, bulletins de naissance et certificats de décès néonatals entre 2000 et 2008) et sur les caractéristiques socioéconomiques des communes de résidence des mères (recensement) ont permis d'analyser les taux de mortalité foetale et néonatale et d'accouchement prématuré selon des caractéristiques des communes. Un indice de désavantage social et ses composantes (revenu, chômage, niveau d'études, ouvriers), proposé par le CépiDc, et deux autres caractéristiques (propriétaires et familles monoparentales) ont été utilisés. Les indicateurs de santé ont été comparés par quintile de naissances pour chaque caractéristique. Résultats. L'indice de désavantage social est significativement associé aux trois indicateurs de santé périnatale. Cependant, deux composantes, le pourcentage d'ouvriers et celui d'habitants avec un niveau d'études faible, sont peu ou pas liées. Les autres caractéristiques socioéconomiques (propriétaires et familles monoparentales) montrent une relation plus forte. Discussion - conclusions. Il existe des inégalités de santé périnatale selon les caractéristiques socioéconomiques du lieu de résidence, mais certaines caractéristiques usuelles semblent peu pertinentes en santé périnatale.

Auteur : Zeitlin J, Pilkington H, Drewniak N, Charreire H, Amat Roze JM, Le Vaillant M, Combier E, Blondel B
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2015, n°. 6-7, p. 110-5