Sleep disorders: Sociodemographics and psychiatric comorbidities in a sample of 14,734 adults in France (Barometre sante INPES).

Publié le 2 Novembre 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objet : Plusieurs études récentes affirment la présence d'une haute prévalence de troubles du sommeil et d'insomnie dans la population française mais ces études ayant été dédiées spécifiquement à l'insomnie ne nous permettent pas de bien appréhender les caractéristiques des adultes présentant des troubles du sommeil. L'objet de cette étude est de caractériser les personnes présentant actuellement (dans les derniers huit jours) des troubles du sommeil à partir d'une vaste enquête de santé (Baromètre santé, Institut national pour l'éducation à la santé [INPES]) réalisée en population générale. Méthode : Quatorze mille sept cent trente-quatre adultes de 18 à 65 ans ont été interrogés par téléphone et les personnes présentant " beaucoup de problèmes de sommeil dans les huit derniers jours " ont été comparées aux autres sur les plans socioprofessionnels et vis-à-vis des comorbidités psychiatriques. Les items " sommeil " des questionnaires de Duke et du WHOQOL-bref ont été utilisés pour cette analyse. Les indicateurs utilisés pour la survenue d'un épisode dépressif ont été construits à partir du composite international diagnostic interview (CIDI) short-form (CIDI-SF) de la CIM 10. Résultats : Parmi les sujets, 12,5 % répondent à ce critère de mauvais sommeil. Ce sont plutôt les femmes, les sujets de moins de 25 ans ou de plus de 45 ans, ceux avec un revenu plus faible, les employés ou les chômeurs qui sont significativement les plus touchés. Ces troubles du sommeil sont également significativement liés aux antécédents dépressifs, à l'état anxieux et aux idées suicidaires. Conclusion : La recherche de troubles du sommeil au cours des huit derniers jours permet d'identifier un groupe de sujets sévèrement touché lors d'enquêtes en population générale.[résumé auteur]

Auteur : BECK F., Leon C., Pin le corre S., Leger D.
Revue neurologique, 2009, vol. 165, n°. 11, p. 933-942