Réseaux de surveillance internationaux et principes de collaboration

Publié le 1 Février 2001
Mis à jour le 5 juillet 2019

Face à la multiplication et au développement de réseaux internationaux de surveillance des maladies transmissibles, de nombreuses questions sur la transmission de données et d'informations personnelles se posent. La double nécessité de garantir la confidentialité des données transmises par d'autres et d'alerter ses propres autorités de la survenue d'un problème touchant plusieurs pays et mis en évidence par une mise en commun rapide de données nationales peut être une source de tension pour les collaborateurs. Les principes de collaboration devraient ainsi expliciter clairement ces conflits et proposer des solutions pragmatiques qui peuvent être testées et développées grâce à l'expérience de chacun. Les principes de collaboration présentés ici ont été élaborés par les auteurs dans le cadre du réseau Enter-net. Ils sont destinés à aider ceux qui sont impliqués dans des réseaux internationaux ou ceux qui prévoient d'y participer. Enter-net est consacré à la surveillance des pathogènes alimentaires, mais beaucoup de sujets considérés dans ces principes valent également pour d'autres réseaux de surveillance. (R.A.)

Auteur : Fisher IS, Gill ON
Eurosurveillance, 2001, vol. 6, n°. 2, p. 17-21