Recrudescence de la gale en Aquitaine : évaluation à partir des données de SOS Médecins et des ventes de scabicides de 2007 à 2011

Publié le 18 Juin 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction. Ces dernières années, plusieurs signaux sanitaires ont suggéré une recrudescence de la gale en Aquitaine. En 2011, une étude descriptive rétrospective a été réalisée à partir de deux sources de données afin d'évaluer cette augmentation. Méthodes. L'évolution de la gale en Aquitaine entre 2007 et 2011 a été évaluée à partir de l'activité des associations SOS Médecins (Bordeaux, Côte Basque, Pau) et des ventes de scabicides de deux grossistes-répartiteurs de la région. Résultats. Entre 2007 et 2011, la proportion de diagnostics de gale établis par SOS Médecins a été multipliée par 3,5, passant de 4,4 pour 10 000 visites à 15,6 (p<10-5). La tranche d'âge des " moins de 20 ans " représentait 45,0% des cas. Sur cette période, les ventes de scabicides ont aussi régulièrement augmenté en étant multipliées par 3,2. Toutes les spécialités de scabicides ont enregistré une augmentation plus ou moins importante (p<0,01) : les ventes de Stromectol® ont été multipliées par 4,8, celles d'A-PAR® par 3,0, celles d'Ascabiol® par 2,0 et celles de Sprégal® par 1,9. Une saisonnalité des diagnostics de gale établis par SOS Médecins ainsi que des ventes de scabicides a été mise en évidence avec des pics plutôt en automne. Les évolutions mensuelles de ces deux sources de données étaient corrélées (test de Pearson=0,73). Discussion. Ces résultats sont en faveur d'une recrudescence de la gale en Aquitaine ces cinq dernières années en population générale. Ils confirment ceux d'une étude nationale réalisée par l'Institut de veille sanitaire en 2010. Les données de SOS Médecins et des ventes de scabicides constituent des sources pertinentes pour suivre l'évolution de cette maladie. Les médecins généralistes doivent être informés et sensibilisés afin de favoriser le diagnostic précoce de la gale et mettre en place des prises en charge adaptées. (R.A.)

Auteur : Castor C, Aldabe B, Broucas F, Bonizec A, Chemin F
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 24-25, p. 279-82