Quelles sont les chances d'avoir un enfant durant ou après une prise en charge pour FIV ? Une enquête de cohorte rétrospective en France. Numéro thématique. Assistance médicale à la procréation

Publié le 14 Juin 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - L'objectif est de mesurer les chances, pour un couple débutant un traitement par fécondation in vitro (FIV) dans un centre d'AMP, de finalement réaliser son projet parental grâce aux traitements, suite à une conception naturelle ou à l'adoption d'un enfant. Méthodes - Une étude de cohorte rétrospective a été menée dans huit centres d'AMP en France auprès de 6 507 couples ayant réalisé une première FIV dans le centre en 2000-2002. Le parcours de ces couples a été reconstitué à partir des bases de données des centres d'AMP et d'une enquête postale menée en 2008-2010 auprès des couples, qui a permis de collecter 2 321 questionnaires. Résultats et conclusion - Le traitement par FIV dans le centre d'AMP d'inclusion a permis à 41% des couples d'avoir un enfant. Parmi les couples n'ayant pas eu d'enfant durant le traitement dans le centre d'inclusion, 49% ont réalisé leur projet parental dans les années qui ont suivi (39% selon une estimation basse). Au final, 70% des couples (64% selon l'estimation basse) ont réalisé leur projet parental durant ou après le traitement par FIV : 48% grâce aux traitements médicaux (FIV ou autre), 11% suite à une conception naturelle et 11% en adoptant un enfant. (R.A.)

Auteur : de la Rochebrochard E, Troude P, Bailly E, Guibert J, Bouyer J
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2011, n°. 23-24, p. 274-7