Pratiques de rattrapage vaccinal des médecins exerçant en France pour les personnes migrantes arrivant sur le territoire français

Publié le 25 Juin 2019
Mis à jour le 11 juillet 2019

Introduction : au regard des recommandations françaises, les personnes migrantes sont souvent incomplètement vaccinées. L'objectif de l'étude est d'évaluer les pratiques des médecins exerçant en France en termes de rattrapage vaccinal des personnes migrantes. Méthodes : par l'intermédiaire de plusieurs sociétés savantes, une enquête sur les pratiques de prévention des maladies infectieuses a été réalisée par auto-questionnaire en 2016-2018 auprès de médecins, exerçant en France, impliqués dans la prise en charge de migrants primo-arrivants, quelle que soit leur spécialité. Résultats : au total, 372 médecins ont répondu à l'enquête. Les répondants étaient âgés de 42 ans en médiane, 64,5% étaient des femmes et 43,8% exerçaient en Île-de-France. En l'absence d'informations sur le statut vaccinal d'une personne migrante, les pratiques des médecins en terme de rattrapage vaccinal apparaissent très diverses : renouvellement de la primo-vaccination complète (33,1%), utilisation des sérologies pré- (32,8%) ou post-vaccinales (16,9%), reprise du calendrier vaccinal en fonction de l'âge en faisant l'hypothèse que la personne a été correctement primo-vaccinée (26,6%), ou collecte d'informations sur les pratiques vaccinales dans les pays d'origine des patients (23,4%). Les femmes et les hommes médecins développent des pratiques vaccinales différenciées, les premières s'aidant plus volontiers de sites spécialisés ou de sérologies post-vaccinales, les seconds refaisant plus souvent une primo-vaccination complète. La majorité (55,4%) des répondants ne font pas plus de 2 injections vaccinales le même jour. Conclusion : les pratiques des médecins exerçant en France concernant le rattrapage vaccinal chez les personnes migrantes sont hétérogènes. L'élaboration qui est en cours de recommandations portées par la HAS et la SPILF devrait contribuer à uniformiser les pratiques.

Auteur : Vignier Nicolas, Moussaoui Sohela, Aurousseau Anne Marie, Nappez Sylvain, Cornaglia Julian, Delobre Gaylord, Blanchi Sophie, Luan Louise, Vandentorren Stéphanie, Bouchaud Olivier, Launay Odile, Mechain Matthieu
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2019, n°. 17-18, p. 351-360