Observatoire multisources des intoxications aiguës en Île-de-France : une étude exploratoire

Publié le 11 Octobre 2016
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction : cet article présente un observatoire expérimental de surveillance multisources des intoxications aiguës survenues en Île-de-France en 2010 et 2011, toutes circonstances et classes de gravité confondues. Méthodes : l'étude s'appuie sur l'analyse descriptive des cas d'intoxication symptomatiques extraits : a/ des bases de la Réponse téléphonique à l'urgence toxicologique (RTU) assurée par le centre antipoison (CAP) de Paris ; b/ d'un service d'urgences (SU) participant au réseau OSCOUR® ; c/ d'un service de réanimation médicale et toxicologique (RMT), d/ de la Coordination régionale de pharmacovigilance (CRPV) d'Île-de-France ; et e/ de deux laboratoires de toxicologie réalisant des expertises judicaires après décès extrahospitaliers. Les décès extrahospitaliers ont été recueillis de façon prospective en 2014. Résultats : le CAP a recensé, en moyenne annuelle, 9 520 cas d'intoxications (sex-ratio H/F=0,77), correspondant principalement à des intoxications accidentelles de jeunes enfants. Les autres partenaires ont identifié 2 980 cas pour le SU, 270 pour la RMT, 45 pour la CRPV et 207 pour les décès toxiques. Le profil des sujets intoxiqués diffère sensiblement d'une source à l'autre, les autres partenaires que le CAP traitant principalement des intoxications volontaires concernant des adultes, parmi lesquelles prédominent les intoxications médicamenteuses associées ou non à l'alcool. Conclusion : bien que perfectible, cette première coopération multipartenariale confirme l'intérêt et la faisabilité d'améliorer la connaissance de l'épidémiologie des intoxications aiguës grâce à la multiplicité des angles d'observation de chaque partenaire.

Auteur : Legout C, Villa A, Baud F, Baffert E, Eftekhari P, Langrand J, Robin A, Alvarez JC, Blanc I, Deveaux M, Aegerter P, Galichon B, Castot Villepelet A, Garnier R
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2016, n°. 32-33, p. 579-85