Modalités d'entrée dans l'injection en France dans les années 2000.

Publié le 1 Janvier 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'enquête par internet "PrimInject" qui visait à mieux comprendre les circonstances contemporaines de la première injection en France a été l'occasion, pendant les deux premiers mois de mise en ligne, de recueillir des récits d'entrée dans l'injection. Après exclusion des récits concernant les initiations antérieures à l'année 2000, un corpus de 16 récits a été constitué. À partir de l'analyse de ce corpus et en s'appuyant sur d'autres travaux, l'article, qui s'inscrit dans une démarche typologique, propose de distinguer quatre modalités d'entrée dans l'injection. Ces modalités décrites par les usagers dessinent les différentes dimensions subjectives dans lesquelles s'inscrivent les initiations et qui donnent les "bonnes raisons", pratiques et symboliques, de passer à l'injection : gestion des émotions, intégration sociale, engagement relationnel, hédonisme. [résumé auteur]

Auteur : Michels David, Guichard Anne
Psychotropes, 2014, vol. 20, n°. 4, p. 27-45