Mise en place d'un système de surveillance épidémiologique de la mortalité par traumatisme chez les enfants de moins de 15 ans en France métropolitaine

Publié le 3 Novembre 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

En France métropolitaine, les traumatismes ont représenté en 2009 la première cause de décès chez les enfants de moins de 15 ans : 459 décès (source du centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDc)), parmi lesquels 236 décès avaient concerné des accidents de la vie courante (AcVC). Ces données brutes ne permettent pas une connaissance fine des circonstances du traumatisme ayant conduit au décès. L'enquête de faisabilité " mortalité par accident de la vie courante chez les enfants de moins de 15 ans (MAC-15) " mise en place en 2009, en Île-de-France, dans le Nord-Pas-de-Calais et en Provence-Alpes-Côte d'Azur avait pour objectif de comprendre précisément comment ces accidents étaient survenus, et de déterminer leurs facteurs de risque. Les objectifs secondaires étaient de tester la faisabilité et d'analyser les possibilités d'extension ou de généralisation d'une surveillance de ces décès. Le repérage des cas a été assuré par les certificats de décès, des contacts avec les agences régionales de santé et une veille sur les médias. Un questionnaire détaillé a été rempli par le médecin certificateur. L'enquête MAC-15 a dénombré en 2009, 76 décès par AcVC d'enfants de moins de 15 ans dans les trois régions. Les victimes étaient plus souvent des garçons. La cause de décès la plus fréquente était la noyade, suivie des étouffements, des chutes et des incendies. L'enquête a effectivement permis de déterminer avec précision les facteurs de risque des AcVC chez l'enfant et, le plus souvent, d'identifier ce qui était à l'origine de l'accident mortel. Les conclusions de faisabilité de l'enquête sont positives, le mode de collecte est efficace et peu contraignant, la qualité et l'exhaustivité des données sont bonnes. La mise en place d'une enquête en routine et pérenne " analyse détaillée des décès par traumatisme chez les enfants de moins de 15 ans (ADT) " est proposée comme suite de MAC-15, étendue à l'ensemble des traumatismes mortels d'enfants en France métropolitaine. (R.A.)

Auteur : Lasbeur L, Thelot B
Archives de Pédiatrie, 2014, p. 1180-6