Médecine, normes et société : la médecine légale, discipline de santé publique. Numéro thématique. Médecine légale et santé publique : quelques éléments d'illustration

Publié le 26 Octobre 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

Historiquement, la médecine légale est une discipline médicale située à l'interface de la médecine et de la justice, le médecin légiste étant identifié comme spécialiste des situations de violence. Aujourd'hui, la médecine légale est mieux définie par l'interface médecine-société, ce qui peut apparaître comme un renouveau de la médecine sociale. La médecine légale recouvre trois cercles concentriques d'activités : thanatologie, médecine judiciaire dans ses deux dimensions cliniques et biologiques, et un troisième ensemble d'activités, dont les contours " médecine, normes et société " représentent une ouverture vers d'autres champs disciplinaires. Les principaux champs de la médecine légale sont la prise en charge et l'épidémiologie des situations de violence ; l'identification des causes de décès ; la médecine des personnes privées de liberté ; l'étude des conduites addictives ; l'accès aux soins et les vulnérabilités ; la connaissance et le respect des normes dans l'activité médicale et la réflexion éthique sur les pratiques médicales. (R.A.)

Auteur : Herve C, Chariot P
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 40-41, p. 409-12