Les signes de la maladie d'Alzheimer, notamment les plus précoces, restent encore méconnus de la population.

Publié le 1 Mars 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

Entretien avec le professeur Marc Verny, neurologue et gériatre, responsable du centre de gériatrie de l'hôpital Pitié-Salpêtrière (Paris). " Les signes de la maladie d'Alzheimer, notamment les plus précoces, restent encore méconnus de la population ". Pour le professeur Marc Verny, l'enquête de l'Inpes sur la maladie d'Alzheimer, présentée ci-avant, confirme le déficit d'information dont souffre la population, en particulier sur les signes de début de cette maladie. Ce spécialiste prend acte des avancées réalisées au cours des dernières années, mais pointe la grande difficulté que représente l'annonce du diagnostic. Il souligne aussi que certains aidants souffrent, non d'un manque mais, paradoxalement, se plaignent de trop d'intervention à domicile. Globalement, c'est en informant mieux le public que l'on continuera à faire évoluer l'image sociale de cette pathologie.

Auteur : Dangaix Denis, Verny Marc
La Santé de l'homme, 2012, n°. 418, p. 5-6