Les personnes âgées qui en ont le plus besoin échappent à la prévention.

Publié le 1 Mai 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Entretien avec Jean-Pierre Aquino, gériatre, médecin de santé publique et gérontologue. Former les professionnels à la prévention et évaluer les résultats des actions sont les priorités mises en avant par Jean-Pierre Aquino. Le président du comité de suivi du programme Bien vieillir souligne l'importance de lutter contre les inégalités de santé. Pour ce faire, il faut mettre en place des actions qui permettront la meilleure qualité de vie possible dans les situations difficiles.

Auteur : Imbert Geneviève, Aquino Jean-Pierre
La Santé de l'homme, 2009, n°. 401, p. 26-28