Les accidents de la vie courante en France métropolitaine. Enquête santé et protection sociale 2004

Publié le 1 December 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

Ce rapport a permis d'établir un descriptif précis des accidents de la vie courante (AcVC) en France métropolitaine, à partir des données de l'Enquête santé et protection sociale 2004. En 2004, selon cette enquête, 4,6 personnes parmi 100 ont été accidentées au moins une fois au cours d'un trimestre (entre 4,3 et 5,0), ce qui correspond à 2,8 millions de personnes accidentées (2,5 à 3,0 millions). Parmi celles-ci, 46 % ont eu recours à l'hôpital (aux urgences et/ou à une hospitalisation). Jusqu'à 40 ans environ, ce sont les hommes qui sont le plus victimes d'AcVC et notamment les adolescents : le sex-ratio (homme/femme) chez les 10-19 ans est de 1,6. À partir de 40 ans, la situation s'inverse et les femmes sont plus touchées par les AcVC : le sex-ratio (homme/femme) chez les plus de 70 ans est de 0,6. Certains types d'AcVC sont très spécifiques d'une tranche d'âge et du niveau social des personnes accidentées : les accidents de sport concernent davantage des jeunes hommes de 10 à 24 ans issus d'un milieu aisé ; les accidents domestiques dominent chez les enfants de moins de 9 ans, ainsi que chez les femmes âgées de plus de 75 ans. Chez les adultes de 25 ans et plus, l'étude des déterminants socio-économiques de la survenue d'un AcVC grave aboutit à des conclusions différentes selon que l'on considère la gravité fonctionnelle ressentie (déclaration d'une limitation sévère dans les 48h) ou la gravité médicale (hospitalisation). En effet, les caractéristiques socio-économiques des personnes n'étaient pas associées au risque d'AcVC ayant entraîné une limitation sévère dans les 48h ; en revanche, le risque d'AcVC entraînant une hospitalisation est près de deux fois plus élevé chez les adultes ayant un revenu net par unité de consommation inférieur à 1 300 euros que chez ceux ayant un revenu supérieur. Ces résultats originaux améliorent la connaissance du nombre et de la répartition des accidents et apportent des éléments de réflexion sur l'étude des profils sociaux des accidentés.(R.A.)

Auteur : Dalichampt M, Thelot B
Année de publication : 2008
Pages : 46 p.