La surveillance épidémiologique des accidents de la circulation. Axes stratégiques de développement

Publié le 1 Novembre 2005
Mis à jour le 5 juillet 2019

En 2004, les accidents de la circulation routière sont à l'origine de 5232 tués et 108 727 blessés. Il n'existe pas à ce jour en France de système de surveillance épidémiologique exhaustif des accidents de la circulation, tant en matière de facteurs déclenchants ou favorisants qu'en matière de prise en charge et conséquences. La lutte contre l'insécurité routière s'insère dans les préoccupations présidentielles énoncées en 2002. En 2003, la Direction générale de la santé (DGS) a demandé à l'Institut de veille sanitaire (InVS) de mettre en place un système de surveillance efficace visant à améliorer la connaissance sur les accidents de la route. [...] Pour élaborer des propositions de surveillance épidémiologique des accidents de la circulation, deux approches ont été coordonnées : - Un balayage bibliographique afin de repérer les lacunes des connaissances scientifiques dans le domaine de l'accidentologie routière. - Une consultation d'experts dans le domaine de l'accidentologie routière pour contribuer à déterminer les propositions de surveillance. La synthèse des éléments ainsi obtenus devait permettre de remplir les objectifs suivants : - Définir le rôle que doit jouer l'InVS dans sa mission de surveillance de l'état de santé des populations en matière d'accidentologie routière et des conséquences associées. - Déterminer les réponses que le registre du Rhône des victimes d'accidents de la circulation routière peut apporter en matière de surveillance, dans sa configuration actuelle, et dans son projet d'extension à d'autres départements de la région Rhône-Alpes.

Auteur : Montestrucq L, Thelot B
Année de publication : 2005
Pages : 40 p.