La surface corporelle de la population française : proposition d'une distribution pour l'évaluation des risques sanitaires

Publié le 2 Septembre 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'évaluation des risques sanitaires nécessite l'utilisation de variables humaines d'exposition dans l'étape de caractérisation des expositions. Le résultat est d'autant plus spécifique à la situation que le recours aux données caractérisant les populations concernées est rendu possible. Jusqu'alors, si l'on disposait pour la France de données sur la masse corporelle, le budget espace-temps et la consommation alimentaire, aucune donnée n'était disponible concernant les surfaces corporelles alors qu'elles sont utilisées lorsque l'exposition par contact cutané est pertinente. Les surfaces corporelles sont aussi utiles dans d'autres domaines et notamment pour l'ajustement de certains traitements anticancéreux. Cet article propose une estimation de la surface corporelle des Français, aucune étude ne permettant de disposer directement de cette variable. Pour cela, après avoir sélectionné un modèle d'estimation intégrant les masses et tailles des Français, des données récentes, issues de l'enquête nationale nutrition santé (ENNS) de 2006 et des certificats de santé pédiatriques collectés en 2009 ont été retenues. Le nombre de données à disposition ne permettait pas de réaliser des ajustements pour tous les âges et par sexe. De ce fait, les résultats sont présentés sous la forme de tranches d'âge visant à répondre aux besoins en évaluation de risque. Pour faciliter l'utilisation de ces données via une approche probabiliste, un ajustement d'une distribution de probabilités est proposé. L'association entre la surface corporelle et la masse a aussi été caractérisée à travers le coefficient de corrélation de Spearman. (R.A.)

Auteur : Sabaterie N, Kairo C, Zeghnoun A
Environnement risques & santé, 2013, n°. 5, p. 397-407