La pratique du sport, c'est l'ouverture vers la société et l'autonomie pour les personnes en situation de handicap. [Interview]

Publié le 1 December 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les établissements qui hébergent et prennent en charge les personnes souffrant d'un handicap mental et psychique ne prévoient pas, en général, d'activités physiques et sportives pour cette population. La question fait encore l'objet d'un tabou social. Pourtant, l'activité physique est extrêmement profitable aux personnes handicapées mentales et psychiques, participant à leur développement et leur épanouissement. Tel est le constat dressé par la Fédération française du sport adapté, qui organise des activités sportives au profit de cette population.

Auteur : Dangais D., Vegas-dangla E.
La Santé en action, 2013, n°. 426, p. 10-11