La cuite, c'est pas automatique

Publié le 1 Novembre 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

À Paris, six structures de prévention sont réunies dans le projet "La cuite, c'est pas automatique". Elles travaillent avec les jeunes pour mieux comprendre les pratiques d'alcoolisation excessive. Puis elles les sensibilisent en les accompagnant dans la création de documents de prévention : films, photos, documents, textes de slam et rap.

Auteur : Jouaux Catherine
La Santé de l'homme, 2008, n°. 398, p. 32-33